FC CHAMBLY OISE

Site Officiel


AVEC LES TRIPES !!!

Publié le 14 décembre 2019 par

AVEC LES TRIPES !!!

FC CHAMBLY OISE-CHAMOIS NIORTAIS 3-2 (mi-temps 2-2)

Buts pour Chambly : Delos (14e), Jaques (39e) et David (69e). Buts pour Niort : Konate (21e) et Vion (25e).

 

FCCO (4-2-3-1) : Pontdemé – Padovani, Jaques (cap), Dequaire, Crillon – Flochon (Derrien 46e), Beaulieu – David, Eickmayer (Popelard 74e), Delos (Mamilonne 62e)– Guezoui. Non entrés en jeu : Pinoteau, Gonzalez, El Hriti, Soubervie.

 

Le FC Chambly-Oise a signé sa cinquième victoire de la saison, la deuxième seulement « à domicile », et la première après avoir été mené au score ! Thibault Jaques et ses coéquipiers sont en effet allés la chercher avec les tripes, en démontrant une grande force de caractère dans un match qui partait parfois dans tous les sens, et qui avait débuté avec une demi-heure de retard en raison de l’heure d’arrivée tardive des Niortais pris dans les énormes embouteillages du périphérique parisien…
Et qui a mis Chambly dans la bonne direction ? Shaquil Delos, 20 ans, un enfant du club, passé brièvement par le Lille OSC, qui jouait encore défenseur central il y a deux ans avec nos U19 Nationaux, et souvent latéral la saison dernière avec la réserve en N3, mais cette fois aligné en milieu offensif gauche !!  Entré en jeu à Lens pour ses débuts en Domino’s Ligue 2, « Shaq » a fêté sa première titularisation à ce niveau comme dans un rêve, en ouvrant le score avec sans froid, du pied gauche, après un bon travail de Judicaël Crillon (14e). Hélas, les Chamois renversèrent la situation en quatre minutes, par Brahim Konate (21e) et Thibaut Vion (25e). Mais la fébrilité était partagée, si bien que Thibault Jaques remit son équipe dans le droit chemin avec son troisième but de la saison, lorsqu’il expédia dans le but un ballon spectaculairement repoussé par le gardien niortais Quentin Braat sur une tentative de … Shaquil Delos, décidément dans tous les bons coups (39e) !!!! On eut cependant une dernière frayeur en première période avec le tir sur le poteau du puissant Ibrahim Sissoko (44e)… 

Notre équipe maitrisa mieux le match après la pause en en fut récompensée par Monsieur Coup Franc, Florian David, notre meilleur réalisateur avec quatre buts dont trois sur coup de pied arrêté, le troisième aux dépens de Quentin Braat, après avoir marqué de la même façon à Orléans (1-0) et sur cette même pelouse de Charléty contre le Paris FC (3-0)….

Avant de terminer les matches aller vendredi prochain au Havre, le FCCO s’est ainsi donné un petit bol d’air en gagnant deux places (15e), avec deux points d’avancer sur le barragiste, Le Mans (18e) et quatre sur le premier relégable, le Paris FC (19e)….

« Après dix huit journées, nous sommes à égalité avec l’AJ Auxerre, un petit club, comme vous le savez, et à un point de Caen, qui était en Ligue 1 la saison dernière, mais je ne suis pas sûr que les gens en aient bien conscience, faisait remarquer Bruno Luzi en conférence de presse. La Ligue 2 est un championnat très, très dur. Ce soir, c’était un peu un match de coupe. On a senti beaucoup de pression des deux côtés. Le match aurait pu basculer en faveur de Niort, mais on a su rafler la mise. C’est bien sûr une très grande satisfaction, et c’est le succès de tout un groupe, ceux qui ont débuté le match, ceux qui l’ont fini, ceux qui sont restés sur le banc et ceux aussi qui sont restés à la maison ce soir… »

Malheureusement, la joie n’a pas été totale. A la 74e minute, à la suite d’un tacle de Thibaut Vion, Joachim Eickmayer s’est écroulé, touché au genou droit, sans doute sérieusement. « J’ai entendu craquer, c’est mauvais signe » soupirait notre milieu de terrain, auteur d’une très grosse saison jusque là….   

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.