Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
BRUNO LUZI : « LA COUPE, C’EST AUSSI TRES IMPORTANT »
< | >

BRUNO LUZI : « LA COUPE, C’EST AUSSI TRES IMPORTANT »

Publié le 11 novembre 2017 par

C’est un adversaire inédit qui attend le FC Chambly-Oise ce samedi (18h), pour le compte du 7e tour de la Coupe de France. Club très dynamique, présidé par un journaliste, Christophe Lécuyer, correspondant de RMC dans l’Ouest, l’Association Football Virois n’a toujours pas connu la défaite cette saison, en coupe bien sûr, mais aussi dans son championnat de R1 Normandie (ex-DH), avec une deuxième place (trois victoires, trois nuls). Un joueur normand connaît mieux Chambly que les autres, le latéral droit Axel Flucher, passé par Choisy-au-Bac (saison 2015-2016) avec qui il a rencontré notre équipe réserve alors en DH...

« Nous prenons bien entendu ce match très au sérieux, insiste Bruno Luzi. Je vais présenter la meilleure équipe possible et nous serons sur place dès vendredi soir pour optimiser la préparation. La Coupe de France, c’est aussi très important pour Chambly. Personne n’a oublié qu’on a eu le privilège de rencontrer trois clubs de Ligue 1 en un an (Reims, Lyon, Monaco), dont le champion de France en titre (Monaco), et nous avons tous envie de goûter à nouveau à ce genre d’émotions. »

En janvier 2016, en 1/32 de finale, le FCCO avait en effet réussi le plus grand exploit de son histoire en atomisant le Stade de Reims de Nicolas De Préville et Aïssa Mandi (4-1) avant de se faire éliminer en 1/16 par l’Olympique Lyonnais (0-2). Et le 1/16 de finale de la saison dernière contre l’AS Monaco restera à jamais dans les mémoires avec cette remontada insensée (de 0-3 à 3-3) contre Kylian Mbappé et consorts, et une défaite au bout de la prolongation (5-4). Sans parler de la victoire retentissante au 7e tour, il y a un an, au Stade de la Licorne, aux dépens de l’Amiens SC (2-0), aujourd’hui en Ligue 1.

Bref, Chambly adore la Coupe de France, mais, pour revivre tout ça, il faut donc passer une succession d’obstacles comme celui de Vire… Un match que manqueront deux blessés de plus, Anthony Soubervie et Aïssa Laidouni, touchés lors de la victoire contre Marseille Consolat vendredi dernier (3-0). « Ce n’est pas très grave, car « Soub » pourra probablement jouer la semaine prochaine à Avranches et Aïssa assez vite aussi », indique Bruno Luzi qui, en revanche, récupère Lassana Doucouré, Guillaume Loriot, Laurent Héloïse et Christian Kinkela, tous absents contre Consolat, à des titres divers…

LES ABSENTS : Pontdemé (adducteurs), Soubervie (béquille), Laidouni (genou), Rocher (hernie inguinale), Aine (convalescence), Lefaix (tendon d’Achille), Burel (adducteurs), Durimel (genou), Koné (genou), N’Tim (cuisse), Jaques (reprise), Keyta (reprise), Hilaire (suspendu), Atrous (non qualifié), Dogo, Odzoumo, Tabué (choix).

LE GROUPE : Pinoteau, Kashala, L. Doucouré, G. Doucouré, Seck, Padovani, Pinteaux, Gasser, Rodrigo, Héloïse, Popelard, Loriot, Lebon, Montiel, Henry, Kinkela.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter