Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
BRUNO LUZI : « UN GROUPE DETERMINE »
< | >

BRUNO LUZI : « UN GROUPE DETERMINE »

Publié le 04 avril 2019 par

Il y a derby quand un match oppose deux clubs d’un même département, ou d’une même région, ou séparés par une rivalité historique. Rien de tout ça entre le FC Chambly-Oise et l’Entente Sannois Saint Gratien. Le déplacement au Stade Michel Hidalgo est pourtant le plus court de la saison (30km), et il s’accompagne d’un enjeu considérable pour les deux camps. Dix septième, à sept points du premier non relégable (Dunkerque), l’ESSG abat sans doute sa dernière carte pour le maintien sur sa pelouse où elle n’a gagné qu’un match cette saison ! Quant au FCCO, il est mathématiquement à sept points d’une accession directe en Ligue 2, et encore à la condition que le Stade Lavallois fasse le plein lors des six dernières journées. Dans le meilleur des cas (victoire à Saint Gratien), la montée pourrait se jouer dans une semaine au Stade des Marais contre Marignane Gignac…

Bruno Luzi se refuse en tous les cas à établir un parallèle entre ce match et celui à Drancy, il y a un mois, conclu sur une gifle mémorable (0-3). « Nous n’avions pas sous estimé Drancy, mais nous étions passés totalement à côté du sujet, se remémore le coach. Depuis, on a prouvé que ce n’était qu’un accident en prenant sept points sur neuf possibles face au troisième (Laval), au sixième (Lyon Duchère) et au cinquième (Cholet). En outre, l’Entente n’a pas le même profil d’équipe que Drancy, et joue sur un terrain large et de bonne qualité. J’ai vu jouer cette équipe chez elle dernièrement contre Cholet (défaite 1-3). Elle avait fait un bon match et ne méritait surtout pas de perdre. Elle menait 1-0 et avait eu plusieurs balles de break… »

Pour autant, Bruno Luzi « sent » bien son équipe : « Je vois un groupe déterminé, dit-il. Douze points sur le troisième (Laval), c’est très bien, mais pas encore définitif. Il faut terminer le travail. J’ai une confiance totale en ce groupe mature, de copains, qui travaille dans la bonne humeur mais qui possède aussi beaucoup de caractère, comme il l’a prouvé contre Cholet en renversant la situation en une minute après avoir encaissé un bug gag… »

Le coach disposera de tout son effectif habituel, à l’exception bien sûr du malheureux Sébastien Flochon, cheville fracturée il y a une semaine, opéré samedi, et arrêté pour quatre à cinq mois….

LES ABSENTS : Flochon (cheville), Héloïse (reprise), Pinteaux (reprise), Fleurier (suspendu), Géran (suspendu), Atrous, G. Doucouré, Seck, Rodrigo, Hilaire, Delos (N3).

LE GROUPE : Pontdemé, Pinoteau, Soubervie, Fofana, Padovani, Jaques, Dequaire, Crillon, Beaulieu, Eickmayer, Popelard, Heinry, L. Doucouré, Correa, Guezoui, Dadoune.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.