Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
C’est fait à 95% !!!
< | >

C’est fait à 95% !!!

Publié le 05 mai 2018 par

FC CHAMBLY OISE-AS BEZIERS 0-0
FCCO : Pontdemé – L. Doucouré, Jaques, Rocher, Pinteaux – Padovani, Héloïse, Laidouni – Montiel, Lefaix, Keyta (Lebon 73e). Non entrés en jeu : Pinoteau, Soubervie, G. Doucouré, Hilaire.

Avec trois points d’avance sur le nouveau premier relégable (l’Entente Sannois Saint Gratien), le FC Chambly Oise n’est certes pas encore mathématiquement assuré de repartir pour une cinquième saison en National, mais il faudrait un concours de circonstance extravagant pour que notre club passe de la neuvième place, qui est la sienne désormais, à la quinzième fatale, lors de la dernière journée, vendrediprochain. Entre Chambly (9e) et l’ESSG (15e), cinq équipes s’intercalent (Pau, Les Herbiers, Lyon Duchère, Concarneau, Cholet) et, si nous venions à perdre à Lyon Duchère, toutes devraient réussir des résultats positifs pour nous envoyer en enfer, sachant que l’ESSG et Les Herbiers iront respectivement à Grenoble et Béziers qui joueront leur ticket d’entrée en Ligue 2, directement ou via les barrages….

Un succès ce vendredi aurait certes plié l’affaire, mais, dans une rencontre où chaque équipe eut sa mi-temps, un match nul et vierge a sanctionné assez logiquement les débats, face à la plus grosse affluence jamais enregistrée en National au Stade des Marais (1750 spectateurs). Au coup d’envoi, une file de voiture de plus d’un kilomètre s’étendait même jusqu’à l’entrée de Chambly !!!

Les retardataires n’ont donc pas vu le départ tonitruant des hommes de Bruno Luzi. En une minute, Hamidou Keyta eut ainsi deux grosses occasions d’ouvrir le score : sur la première le ballon fut dégagé en catastrophe sur la ligne de but (3e), alors que, sur la seconde, Magno Novaes, le gardien de Béziers, sortit vainqueur de son duel avec notre attaquant (4e). Un peu plus tard, une tête de Lassana Doucoiuré rasa la transversale (25e), mais Béziers sut tenir bon sous l’assaut…

Bruno Luzi avait pourtant déployé un onze avec trois attaquants (Romain Montiel, Kevin Lefaix, Hamidou Keyta), un milieu offensif (Aïssa Laidouni) et même un attaquant qui retrouvait son ancien poste de latéral (Lassana Doucouré), mais la troisième défense du championnat resta imperméable. Il est vrai aussi que nous avions sur le terrain deux des trois gardiens qui se disputeront ce samedi le titre de numéro un du championnat lors des Trophées du National à Clairefontaine, Simon Pontdemé à Chambly, Magno Novaes à Béziers… Résultat, le FCCO a aussi enchainé son troisième « clean sheet » de suite après Grenoble (1-0) et Laval (1-0)…

Après avoir été secoués, les Biterrois prirent progressivement le contrôle du match et ils auraient pu rafler la mise quand la tête décroisée d’Antoine Rabillard (prêté par l’Olympique de Marseille) trouva le poteau gauche de Simon Pontdemé à la 87e minute…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.