FC CHAMBLY OISE

Site Officiel

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

News
C’ETAIT LA TEMPETE CHAMBLY !!!!
< | >

C’ETAIT LA TEMPETE CHAMBLY !!!!

Publié le 29 février 2020 par

C’ETAIT LA TEMPETE CHAMBLY !!!!
FC LORIENT-FC CHAMBLY OISE 1-2 (mi-temps 1-2)

Buts pour Chambly : Correa (9e et 39e). But pour Lorient : Padovani contre son camp (22e).

 

FC LORIENT (4-2-3-1) : Nardi – Hergault, Laporte, Fontaine, Le Goff (cap) – Lemoine, Abergel – Laurienté Le Fée 80e), Marveaux (Bozok 62e), Wissa – Hamel (Kitala 72e). Non entrés en jeu : Pattier, Saulnier, Lecoeuche, Ponceau.

FCCO (3-4-3) : Pinoteau – Padovani, Jaques (cap), Dequaire – Soubervie, Derrien, Flochon, El Hriti – Heinry (Beaulieu 75e), L. Doucouré (Popelard 90e + 2), Correa (David 81e). Non entrés en jeu : Leroy, Crillon, Delos, Badu.

 

Deux ans et un jour après le décès de Walter Luzi, notre président fondateur, le FC Chambly-Oise a signé ce samedi, face aux caméras de BeIn Spoort, l’un des plus beaux succès de son histoire. Là ou il est, Pépé doit avoir la larme à l’œil et se dire qu’il a enfanté un club incroyable…

Jusque là, le FC Lorient, indiscutable leader du championnat, n’avait pas perdu un seul point contre les clubs de la deuxième partie du tableau (11e à la 20e place), avec 14 victoires en 14 matches. Mais rien ne pouvait arrêter le FCCO ce samedi, pas même la tempête Jorge, entraînant des conditions climatiques dantesques et même un bref arrêt du match dès la 3e minute à la suite d’une énorme averse de grêle. En réalité, c’est la tempête Chambly qui a accablé le Moustoir, dans une Domino’s Ligue 2 où notre équipe s’est donc imposée chez les deux premiers du championnat, Troyes (4-0) et désormais Lorient (2-1). C’est au prix d’une discipline collective exceptionnelle, d’un plan tactique magistral concocté par Bruno Luzi,  et d’une monstrueuse débauche d’énergie que le FCCO neutralisa le leader qui ne trouva jamais la solution dans le bloc compact dressé devant lui.

Mais Chambly ne fit pas que défendre, loin de là, surtout en première mi-temps, et, après une demi heure de jeu, notre équipe avait tiré quatre fois au but et Lorient … zéro !!! On ne désignera pas d’homme du match, car il y a eu 14 hommes du match, et même 18 avec ceux restés sur le banc qui forment un groupe admirable. Néanmoins, une mention sera évidemment décernée à Joris Correa, auteur du doublé décisif, sur deux passes du tout autant décisif Guillaume Heinry, et ainsi de trois buts en une semaine après son missile contre Nancy en pleine lucarne. Joris Correa ne jouait plus, ou si peu, à Orléans, la lanterne rouge, qui nous l’a prêté et le moins que l’on puisse dire est que l’odeur de l’écurie a métamorphosé celui qui fut notre meilleur réalisateur la saison passée en National (13 buts).

Le premier but fut amorcé par un échange Anthony Soubervie-Maxence Derrien, un décalage vers Guillaume Heinry, auteur d’un centre millimétré et qui donna encore le ballon du deuxième marqué non sans que la frappe, cadrée, ne soit déviée par Julien Laporte, le défenseur breton. Le FCCO poussa même la coquetterie jusqu’à marquer les trois buts du match puisque Lorient avait égalisé à la suite d’une incompréhension entre Romain Padovani et Xavier Pinoteau, gênés par les bourrasques de vent d’une rare violence. En fin de match, Xavier Pinoteau endossa finalement le costume du sauveur en préservant les trois points sur une frappe de Yann Kitala (75) et un coup franc de Umut Bozok (79)…

Evidemment, le FCCO réalise une opération mathématique magnifique, en se hissant à la 13e place , à égalité de points avec le 10e (Auxerre), le 11e (Caen) et le 12e (Sochaux), mais surtout neuf longueurs devant le barragiste (Niort) et le premier relégable (Le Mans), notre prochain visiteur, vendredi prochain à Beauvais. A onze journées de la fin,, l’opération maintien semble prendre tournure.

BRAVO MESSIEURS, QUELLE EMOTION, BRAVO AUSSI ET MERCI A NOTRE VINGTAINE DE SUPPORTERS PRESENTS AU MOUSTOIR ! ILS S’EN SOUVIENDRONT !!!!

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.