Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
C’ETAIT PRESQUE PARFAIT
< | >

C’ETAIT PRESQUE PARFAIT

Publié le 08 septembre 2018 par

QUEVILLY ROUEN METROPOLE-FC CHAMBLY OISE 0-1 (mi-temps 0-1)
But pour Chambly : Etshimi (16e sur penalty)
FCCO : Pontdemé – Fofana, Jaques (cap), Padovani – Soubervie, Eickmayer, Beaulieu (G. Doucouré 83e), Crillon – Correa (Flochon 77e), Etshimi, Heinry (L. Doucouré 89e). Non entrés en jeu : Pinoteau, Dadoune.

Il y a probablement longtemps que le FCCO n’a pas maîtrisé un match à l’extérieur à ce point. Ce qui donnait forcément le sourire à Bruno Luzi, même si… « C’est bien sûr très positif de prendre trois points chez un relégué de Ligue 2 et une belle équipe comme QRM, mais je pense que nous aurions dû gagner plus nettement et qu’à force de manquer des balles de 2-0, on s’est mis inutilement en danger, retenait le coach. Les occasions, il faut les mettre. Et on en a quand même eu beaucoup. Au lieu de quoi on a été très près de se faire remonter en toute fin de match sur ce ballon qui frôla le poteau… »

Chambly s’était mis dans une situation idéale en débutant parfaitement le match pour être récompensé par un penalty transformé par Patrick Etshimi qui fêtait ainsi de la meilleure manière la naissance cette semaine de son petit garçon, prénommé Parfait. Parfait comme l’exécution de ce penalty obtenu par Etshimi lui-même dont le tir cadré avait été sorti par le bras de Guy Ngosso, le défenseur normand (16e)…

C’est surtout dans les vingt premières minutes de la deuxième mi-temps que le FCCO aurait dû se mettre à l’abri. Surtout quand, au terme d’un magnifique mouvement collectif, Joachim Eickmayer se montra sans doute trop altruiste en donnant le ballon à Guillaume Heinry … hors jeu alors qu’il pouvait marquer lui-même (48e) !!! La paire inédite de milieux axiaux Joachim Eickmayer-Jonathan Beaulieu imprimait la cadence en sortant une multitude de ballons propres. Hélas, ni Patrick Etshimi (49e, 64e), ni Guillaume Heinry (61e) ne purent concrétiser la mainmise totale camblysienne à ce moment de la partie… Et heureusement que Simon Pontdemé se montra impeccable face à Lucas Daury, Steve Shamal et Guy Ngosso car QRM ne renonça jamais….

Un mot aussi pour remercier notre quarantaine de supporters qui, soit en tribune principale, soit dans l’espace visiteur où le « Kop Oise » se fit entendre pendant 90 minutes, furent d’un grand soutien à l’équipe. Une équipe que Manu Da Costa, l’entraîneur normand, imagine faire une très bonne saison : « Chambly est bâti pour le haut, voire le très haut du tableau », insista-t-il en conférence de presse.

L’occasion de le démontrer arrive dès vendredi (20h) : le prochain visiteur du Stade des Marais s’appelle en effet l’US Boulogne Côte d’Opale, nouveau leader du championnat depuis ce vendredi, et bête noire du FCCO depuis quatre ans que les deux formations se côtoient en National. Jamais en effet Chambly n’a pu battre les Boulonnais en huit confrontations (cinq nuls, trois défaites). « C’est donc un super défi qui nous attend et j’espère qu’il y aura foule au stade pour nous pousser à franchir ce nouveau cap » lâchait Bruno Luzi au terme de cette belle soirée normande…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.