Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
CHAMBLYSTORIQUE !!!!
< | >

CHAMBLYSTORIQUE !!!!

Publié le 07 février 2018 par

FC CHAMBLY OISE-US GRANVILLE 1-0 (mi-temps 0-0)
But pour Chambly : L. Doucouré (51e).
FCCO (4-3-3) : Pinoteau – Soubervie, Jaques, Padovani, Gasser – G. Doucouré (cap), Héloïse, Hilaire (Popelard 54e, Lebon 60e, Keyta 88e) - L. Doucouré, Montiel, Henry.

Le FC Chambly Oise, 29 ans d’existence, fantastique fleuron d’une ville de 10 000 habitants seulement, est donc en quart de finale de la Coupe de France. C’est magique, insensé, complètement fou, bref … Chamblystorique !!! Rien n’a pu s’opposer au destin fabuleux de ce formidable groupe de joueurs, ni la neige, ni la météo polaire qui a sans doute retenu beaucoup de gens chez eux, ni une très belle équipe de Granville : au stade Pierre Brisson de Beauvais, 4266 spectateurs ont assisté à une soirée qui marquera pour longtemps le sport départemental puisque la seule équipe de l’Oise à être entrée dans le dernier grand huit de la Coupe de France s’appelait l’ASBO et cela remontait à 1989 …. l’année où la famille Luzi fonda le FC Chambly !!!

Tout évènement a son héros et celui-là fut encore Lassana Doucouré, enfant de la maison, qui marqua le seul but du match en poussant au fond un ballon de Romain Montiel cafouillé par la défense normande (1-0, 51e)… Un Lassana Doucouré déjà décisif au 8e tour avec son doublé à Haguenau (3-1) et encore en 1/16e de finale par son égalisation à Châteauroux (1-1, 4 tirs au but à 3)…

Mais on a quand même tremblé jusqu’au bout. D’abord parce que Clément Daoudou, le gardien granvillais, sauva la balle de break, un pénalty de Romain Montiel, obtenu par …. Lassana Doucouré (70e) ! Ensuite parce que Chambly perdit coup sur coup ses deux hommes frais entrés en jeu, John Popelard (cuisse), puis Keelan Lebon (cheville), ce qui limita les options du coach. Enfin parce que le petit Ladislas Douniama adressa une frappe formidable qui s’écrasa sur la transversale de Xavier Pinoteau (77e). Ouf !!!!

Granville a fini fort, mais Chambly a néanmoins eut le contrôle des trois quarts du match, et la défense orchestrée par Thibault Jaques et Romain Padovani ne laissa finalement que des miettes aux attaquants normands. Tout cela s’est terminé par des scènes de liesses dont Chambly parlera encore dans des dizaines d’années.

Prochain épisode ce jeudi (20h) au siège de France Télévision avec le tirage des quarts de finale. Voici les adversaires potentiels du FCCO : le PSG, l’OM, l’Olympique Lyonnais, le Stade Malherbe de Caen (Ligue 1), le Racing Club de Lens (Ligue 2), Les Herbiers (National), et le vainqueur de Grenoble (N)-Strasbourg, qui sera joué jeudi soir. Faites vos jeux. Le souhait de Bruno Luzi ? « L’adversaire qui nous permettra d’aller en demi finale », sourit le coach. Quand on a goûté au bonheur inouï de ce mercredi soir, on en redemande…

JEAN-MICHEL ROUET

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter