Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
DANS LA DOULEUR MAIS DANS UN GRAND BONHEUR
< | >

DANS LA DOULEUR MAIS DANS UN GRAND BONHEUR

Publié le 22 septembre 2018 par

FOOTBALL BOURG EN BRESSE PERONNAS 01-FC CHAMBLY OISE 0-1 (mi-temps 0-1)
But pour Chambly : Dadoune (22e)
FCCO : Pontdemé – Fofana, Jaques (cap), Padovani (G. Doucouré 46e) – Soubervie, Eickmayer, Flochon (Beaulieu 58e), Heinry, Crillon – Dadoune, Correa (L. Doucouré 73r).

« Une bonne victoire du Chambly à l’ancienne » se marrait Anthony Soubervie… C’est vrai, le FCCO a souffert, a parfois plié mais n’a jamais rompu pour aligner une quatrième victoire de suite. Ce ne fut certes pas notre meilleur match, mais ce fut un match ou personne ne lâcha rien.. Un but d’Ottman Dadoune pour sa première titularisation et le résultat est là : :4e à égalité avec le 3e (Lyon Duchère), avec un match en moins, meilleure défense (trois buts encaissés en sept matches), et seule équipe invaincue du championnat… Et sept points pris à l’extérieur chez trois relégués de Ligue 2 après le nul à Tours (0-0) et le succès à QRM (1-0)…

« Une équipe froide et tueuse » soulignait Damien Ott, le coach bressan forcément déçu de ce troisième revers d’affilée à domicile mais dont l’équipe a pourtant tout tenté. De mémoire du pésident Fulvio Luzi c’est la première fois que Chambly aligne quatre succès d’affilée en National.. Il a donc suffi d’une frappe clinique d’Ottman Dadoune sur un corner d’Anthony Soubervie pour faire la différence…

« C’est un très, très bon résultat même si la manière n’est pas celle qu’on attendait, admettait Bruno Luzi. On est sorti du match, et on n’a pas maitrisé grand-chose à part les vingt première minutes. Mais ca fait du bien aussi de gagner ce genre de match avec les vertus du Chambly historique. » Un Chambly privé dès l’heure de jeu de Sébastien Flochon, touché à la cheville…

Bourg eut en effet plusieurs occasions dont une énorme à la 36e minute, où Simon Pontdemé puis Thibaut Jaques (sur sa ligne) évitèrent l’égalisation. Mais Ottman Dadoune aurait aussi pu s’offrir un doublé (31e) voire un triplé (75e) avec sa tête magnifiquement sortie sous sa barre par Matthieu Pichot, le gardien de Bourg, finaliste de la Coupe de France avec les Herbiers au mois de mai…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.