Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
DU TRAVAIL DE PROS
< | >

DU TRAVAIL DE PROS

Publié le 02 mars 2019 par

FC CHAMBLY OISE-FOOTBALL BOURG EN BRESSE PERONNAS 3-0 (mi-temps 1-0)
Buts pour Chambly : Jaques (29e), Correa (76e) et L. Doucouré (90e + 3).
FCCO (3-5-2) : Pontdemé – Fofana, Jaques (cap), Dequaire – Soubervie, Flochon, Heinry (Eickmayer 77e), Beaulieu, Crillon – Guezoui (L. Doucouré 49e), Dadoune (Correa 68e).

Statistiquement, il est très compliqué de gagner deux matches de suite à la maison, mais gagner les deux 3-0 est encore plus rare, surtout contre deux équipes pros (Tours et Bourg-en-Bresse). « Avec Boulogne (1-0), ça fait neuf points dans la tirelire en une semaine » se réjouit Bruno Luzi. C’est même encore mieux que ça : le FCCO a signé son 15e succès en 24 matches, son 13e clean-sheet, et vient de prendre 31 points sur 36 possibles sur les douze dernières rencontres… Et cela devant 1357 spectateurs, nouveau record d’affluence de la saison.

Rien ne semble devoir arrêter Thibault Jaques et ses coéquipiers, qui, avant Le Mans-Rodez (ce samedi 15h), ont quatre points d’avance sur Rodez (2e), neuf sur Le Mans (3e), douze sur Laval (4e) et seize sur Cholet (5e). « Mais il reste dix matches, presque un tiers du championnat, relativise (un peu) Bruno Luzi. Ce soir, ça commence à sentir bon, mon nez s’est un peu débouché… Je vais regarder tranquillement Le Mans-Rodez et peu importe le résultat. A eux de jouer. Nous, on a fait le travail ce soir. On n’a pas donné grand-chose à Bourg, à part un centre très dangereux de Pierre-Charles (pour Nabab) en première mi-temps. Nous avons un vrai groupe, où il n’y a ni titulaires, ni remplaçants. Le « nous » est plus fort que le « moi ». Et ce soir ce sont ceux sortis du banc qui ont été décisifs… Il fallait gérer ce troisième match en huit jours. On l’a plutôt bien fait. »

Quel luxe il est vrai de se priver au coup d’envoi du deuxième buteur du championnat (Joris Correa), d’un joueur qui marche sur l’eau en ce moment (Lassana Doucouré), d’un Romain Padovani ou d’un Joachim Eickmayer, toujours titulaire jusque là cette saison,, sans parler de l’emblématique John Popelard, 17e homme du jour…

Bourg n’a pourtant rien lâché pendant une bonne heure. Thibault Jaques (son quatrième but cette saison) lui porta un premier coup en ouvrant le score sur un coup-franc d’Anthony Soubervie remisé par la tête de Diaranké Fofana (1-0, 29e). Et finalement le dernier quart d’heure fut fatal aux Bressans, usés par la pression camblysienne. Joris Correa marqua son 10e but de la saison, avec encore à l’origine Anthony Soubervie, et un ballon repoussé par Matthieu Pichot, le gardien de Bourg, finaliste de la Coupe de France 2018 avec Fofana, Dequaire, Flochon et Eickmayer (2-0, 76e)…

Qui mit la touche finale, à la dernière seconde du temps additionnel ? Lassana Doucouré, bien sûr, pour son quatrième but en une semaine, cette fois sur un ballon de Joris Correa, buteur puis passeur…

Seul ombre au tableau : la blessure (ischio jambiers) de Medhy Guezoui, dont on ne pourra connaître la nature qu’en début de semaine prochaine après examens…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.