Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
Jordan Gasser : « Attention, Haguenau est une très bonne équipe »
< | >

Jordan Gasser : « Attention, Haguenau est une très bonne équipe »

Publié le 28 novembre 2017 par

Dimanche, à Haguenau, c’est un 8e tour de la Coupe de France très particulier qui attend Jordan Gasser. Notre latéral gauche est en effet né à Haguenau et il a joué au FCSR Haguenau des benjamins aux U17 avant de partir chez le voisin Schiltigheim (CFA2) puis à Colmar (National), Luçon (National) et enfin Chambly depuis juillet 2016. Sa maman qui traverse toute la France toute l’année et ne rate jamais un match de son fils, même en déplacement, sera cette fois à la maison. Le stade d’Haguenau est à sept minutes exactement de son domicile de Bischwiller ! Jordan nous explique à quel match il faut s’attendre dimanche (15h) en Alsace.

  • Présente nous d’abord le club d’Haguenau…
    C’est un très bon club, avec de belles structures et des installations supérieures au National 3. Le Parc des Sports n’est pas un stade intimidant pour l’adversaire car il y a une piste de neuf couloirs autour de la pelouse, si bien que les encouragements du public ont du mal à atteindre le terrain. Mais le complexe est de grande qualité avec plusieurs terrains annexes dont deux synthétiques et même une salle de musculation.

 

  • Tu y connais encore du monde ?
  • Oui, presque tout le monde (sourire). Beaucoup de joueurs, le président, les dirigeants… Le vice-président est même mon banquier !!!

 

  • Parle nous de l’équipe actuelle d’Haguenau…
  • C’est une très bonne équipe et il ne faut surtout pas se baser sur son classement en championnat (12e sur 16 du N3 Grand Est, mais avec deux matches de retard). Cette équipe vaut beaucoup mieux que ça. Pour moi, c’est peut-être même la meilleure de son groupe de N3. J’ai joué avec plusieurs de ses joueurs, chez les jeunes à Haguenau ou à Schiltigheim. C’est une équipe à forte identité alsacienne, très solide, athlétique et avec une belle ligne offensive. Certains de ses joueurs ont connu le professionnalisme, comme Quentin Bur au FC Metz, Marco Rosenfelder à Strasbourg et à Lens ou le gardien camerounais Pierre Ebede qui a même disputé la Ligue des Champions avec le Panathinaïkos !

 

  • Tu as déjà donné des infos au coach Bruno Luzi…
  • Bien sûr (il sourit), tout ce que j’avais, sur ses qualités mais aussi ses défauts à exploiter.

 

  • A quel match faut-il s’attendre ? 
  • A un gros match, à un gros défi. Partir avec l’idée qu’on va affronter une « petite » équipe de N3 serait une énorme erreur, mais là-dessus je ne suis pas inquiet, on est tous très concernés, on sait qu’on va souffrir mais qu’on a aussi bien sûr tous les atouts pour se qualifier si on joue sur notre valeur. Haguenau nous respecte beaucoup, je le sais aussi. A travers moi, ils ont suivi le parcours du FC Chambly, notamment la saison dernière en National, où on a raté la montée en Ligue 2 pour un point, en Coupe de France avec notre « exploit » contre Monaco (défaite 5-4 en prolongation).

 

  • Les conditions météorologiques risquent également d’être compliquées…
  • Oui on annonce de la neige en Alsace à partir de mercredi. Le terrain pourrait donc être très difficile. Il y a quatre ans, Haguenau avait joué sur un tapis de neige un match de Coupe de France contre Thaon-des-Vosges et on ne savait même pas quels crampons mettre… En général, Haguenau attire 500-600 personnes en championnat et je pense qu’il y aura le double dimanche. Haguenau est une équipe du terroir alsacien et tout le département du Bas Rhin la soutiendra.

 

  • En dehors du Kop Oise, qui fera le déplacement, il y aura beaucoup de supporters de Jordan Gasser ?
  • Oui, beaucoup de personnes de ma famille et beaucoup d’amis. Cela me fait très plaisir de retourner jouer à Haguenau surtout que je ne m’y attendais pas du tout. Normalement, à ce stade de la Coupe de France les poules sont plutôt géographiques et je n’imaginais pas que Chambly puisse être avec les clubs alsaciens et donc tomber sur Haguenau. Maintenant j’espère être le seul Alsacien avec le sourire dimanche soir…

 

INTERVIEW REALISEE PAR JEAN-MICHEL ROUET

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter