Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
LETTRE OUVERTE A ALAIN PERREIN
< | >

LETTRE OUVERTE A ALAIN PERREIN

Publié le 11 avril 2019 par

LETTRE OUVERTE A ALAIN PERREIN

(Président de l’Association d’aménagement de la Vallée de l’Esches)

 

Déjà débouté deux fois dans votre tentative de faire stopper la construction du parking du Stade des Marais, vous venez de vous pourvoir en cassation, et l’affaire part donc au Conseil d’Etat ! Camblysiennes, camblysiens, le stade des Marais est donc devenu une affaire d’Etat pour Alain Perrein, mais oui !!! Ce serait pathétique si Alain Perrein ne portait pas un très grave préjudice à notre club, car son action a retardé le nouveau parking de plusieurs mois !!!  C’est maintenant au chantier du nouveau stade que va s’attaquer ce paranoïaque de la procédure. Or, que représente sérieusement Alain  Perrein ? Il suffit d’aller sur le compte Facebook de son association (AAVE) pour en avoir une idée. QUARANTE DEUX personnes s’intéressent à ce compte, oui, vous avez bien lu, QUARANTE DEUX !!! C’est-à-dire l’équivalent de 0,25% du nombre de nos spectateurs depuis le début de la saison…

Alain Perrein se déclare écologiste, mais, si tel était vraiment le cas, il mobiliserait ce que mobilisent dans les élections les vrais écologistes. En réalité, pour des raisons qui lui appartiennent, Alain Perrein poursuit une vendetta à l’encontre de Monsieur David Lazarus, Maire de Chambly, de la Ville de Chambly, et, par ricochet, à l’encontre de notre club. Publiquement, il affirme ne rien avoir contre le FCCO, mais ses actes démontrent TOUT LE CONTRAIRE.

Son combat serait presque risible s’il ne mettait pas des vies en danger, celles de nos spectateurs, stationnés les soirs de match dans des conditions de sécurité anarchiques, faute de parking digne de ce nom, et celle des joueurs. Il y a deux semaines, contre Cholet, notre milieu de terrain Sébastien Flochon a été victime d’une grave blessure. L’ambulance, qui venait le prendre en charge, a été bloquée PLUS DE 20 MINUTES à  l’entrée de l’impasse menant au stade par le flot de centaines de voitures quittant le stade en sens inverse, aggravant les souffrances de notre joueur ! Et que se serait-il passé dans un cas d’urgence absolue comme celui de Hugo Aine il y a deux ans dans un match au Red Star ? Fauché par une maladie cardiaque, qui a mis fin à sa carrière, Hugo Aine avait été sauvé par la rapidité des secours au stade Bauer de Saint Ouen. Avec le recul, on tremble à l’idée qu’il ait pu avoir le même malaise à Chambly un soir de grande affluence au stade… Alain Perrein serait sans doute allé expliquer à sa famille son combat pour la biodiversité… Mais la première des biodiversités n’est-elle pas LA VIE HUMAINE ?

Demain soir, il n’y aura pas les 42 soutiens d’Alain Perrein au stade des Marais, mais entre 1500 et 2000 supporters du FC Chambly-Oise, en course pour la Ligue 2. Nous suggérons alors à Alain Perrein une bonne marche à pied (c’est écologique) vers 19h30, de chez lui, à Belle Eglise, jusqu’au stade des Marais. Avec des véhicules stationnés des deux côtes de la départementale 903, toujours faute de parking. Il progressera dans la pénombre au milieu d’un flot de voitures qui le frôleront sur des centaines de mètres avec les risques d’accidents inhérents. C’est ce que vivent nos supporters tous les quinze jours… Alain Perrein, au lieu de vous cacher derrière vos procédures sans fin, nous vous invitons même à tenir un stand demain soir au stade des Marais, et il vous sera alors facile d’expliquer à la foule le sens de votre « combat » contre le nouveau stade, n’est-ce pas… Chiche ? Et pourquoi, vous, le chantre de la démocratie et de la citoyenneté, ne proposez vous pas un RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) aux Camblysiens sur l’utilité du nouveau stade et du parking ? Nous serions curieux de voir le résultat…

Votre énième recours est une déclaration de guerre au FC Chambly-Oise. Sachez néanmoins que, désormais, nous serons beaucoup, beaucoup, beaucoup plus que 42 pour y répondre….

LE COMITE DE DIRECTION DU FC CHAMBLY-OISE

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.