Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
ON VA S’EN CONTENTER…
< | >

ON VA S’EN CONTENTER…

Publié le 18 août 2018 par

FC CHAMBLY OISE-FC VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS 0-0
FCCO :
Pontdemé – L. Doucouré, Jaques (cap), Dequaire, Fleurier – Padovani (Beaulieu 46e), Héloïse, Eickmayer – Corréa (Dadoune 65e), Etshimi (Koné 77e), Heinry. Non entrés en jeu : Pinoteau, Akueson.

Bruno Luzi a sans doute bien résumé la soirée en qualifiant la production de son équipe de « correcte mais insuffisante ». Après un week-end sans jouer, en raison du report du match à Pau, le FCCO eut bien du mal à se remettre dans le rythme, ce que craignait d’ailleurs le coach au vu d’une semaine d’entraînement un tantinet poussive. Pourtant, Chambly eut trois belles occasions d’ouvrir le score en première période, sur un coup-franc de Joris Correa qui frôla la lucarne du but caladois (16e), sur une reprise de la tête de Guillaume Heinry (32e) et enfin sur un bon centre de Lassana Doucouré sur lequel Patrick Etshimi manqua le cadre en pleine course (35e).

Néanmoins, la plus grosse opportunité de la première période fut pour Villefranche. Heureusement, Simon Pontdemé sortit un arrêt de grande classe pour détourner la frappe de Christian Toko Edimo sur sa barre transversale (25e). En grande forme, le gardien camblysien allait encore être deux fois déterminant après la pause, en s’envolant sur un tir de Maxime Blanc (76e) puis en remportant son duel avec Rémi Sergio (84e)… Merci Simon !

Alexis Sauvage, son vis-à-vis, fut il est vrai très inspiré lui aussi sur une très belle frappe d’Ottman Dadoune (68e) alors que Dramane Koné aurait pu bénéficier d’un pénalty lorsqu’il fut clairement retenu par le maillot dans la surface (88e). A l’arrivée, le score de parité est un assez juste reflet du match, même si le promu démontra une plus grande maîtrise dans le jeu. Le FCCO reste ainsi invaincu mais aussi à la recherche de son premier succès (deux matches, deux nuls), avant un déplacement à Tours vendredi prochain. Bruno Luzi a pu également souligner le premier « clean sheet » de son équipe, malgré une défense camblysienne remaniée où Romain Fleurier (21 ans), arrivé cet été de l’ASBO, fit des premiers pas prometteurs en National…

« On aurait pu marquer, on aurait pu encaisser, notait le coach. La saison dernière, à cette époque, ces matches là on les perdait… La machine n’est pas encore en route, on n’a pas été assez bons dans l’utilisation du ballon, mais au moins on a su prendre un point contre une bonne équipe, promue certes, mais qui n’a que des joueurs de niveau National voire mieux… »

A noter que les deux équipes perdirent un joueur (sans gravité) juste avant la mi-temps, Romain Padovani (coup sur le tibia) à Chambly, et, en face, Nicolas Burel, l’ex-camblysien, sorti sur un problème musculaire…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.