Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
ON Y EST PRESQUE !!!
< | >

ON Y EST PRESQUE !!!

Publié le 28 avril 2018 par

STADE LAVALLOIS-FC CHAMBLY OISE 0-1 (mi-temps 0-0)
But pour Chambly : Padovani (80e).
FCCO (4-3-3) : Pontdemé – Soubervie, Jaques, Rocher, Pinteaux – Popelard, Héloïse, Burel (Padovani 55e) – Laidouni (L. Doucouré 74e), Lefaix, Montiel (Lebon 66e). Non entrés en jeu : Pinoteau, Keyta.

Treizième à 20h, huitième à 22h (à égalité de points avec le sixième Concarneau) : le FCCO a fait un grand bond vers le maintien en gagnant un match très maîtrisé sur la pelouse du Stade Francis Le Basser de Laval. Une semaine après Grenoble (1-0), notre équipe s’est ainsi offert un autre cador du championnat qui jouait sa dernière carte dans la course à la montée en Ligue 2. « C’est évidemment un très bon résultat, acquis de belle manière, se réjouissait Bruno Luzi. Nous avons été disciplinés et rigoureux. On a finalement concédé très peu de choses aux Lavallois. »

Parfaitement protégé par la troisième défense du championnat désormais, Simon Pontdemé n’eut en effet que deux vrais arrêts à faire, un par mi-temps (36e, 73e). Et le match bascula sur une erreur du milieu mayennais Diaguely Dabo exploitée par Romain Padovani, entré en jeu à la place de Nicolas Burel, touché aux ischios.

« Pado » était hors jeu … mais remis en jeu par la passe volontaire de Dabo à son gardien. L‘assistant leva son drapeau, mais, après un bref moment de flottement, Faouzi Benchabane accorda logiquement ce but capital (1-0, 80e). Peu après, Laval se retrouva à dix (expulsion d’Anthony Scaramozzino) et Kevin Lefaix, alerté par Keelan Lebon, marqua un deuxième but, celui-là vraiment refusé pour hors jeu (84e). Le stade Francis Le Basser se vida même bien avant la fin de ses 4525 spectateurs…

« Il faut finir maintenant le travail vendredi contre Béziers devant nos supporters » concluait le coach. Un très gros match en perspective dès lors que les Biterrois (3e) viendront dans l’Oise pour tenter de valider leur billet pour la Ligue 2, soit directement, soit via le barrage (ils sont à égalité avec le 2e Grenoble)… Tous au Stade des Marais !!!

Partager sur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.