Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
UN BEAU MOMENT A SAVOURER
< | >

UN BEAU MOMENT A SAVOURER

Publié le 17 juillet 2018 par

UN BEAU MOMENT A SAVOURER

PARIS SG-FC CHAMBLY OISE 2-4 (mi-temps 0-2)

Buts pour Chambly : Soubervie (5e sur penalty), L. Doucouré (36e), Etshimi (47e), Dadoune (78e).
Buts pour le PSG : Dagba (65e), Postolachi (69e).

PARIS SG : Buffon (Descamps 41e) – Georgen, Mbe Soh (Sissako 53e), Rimane, Nsoki – Toufiqui (Dagba 38e), Rabiot (cap) (Zabre 41e), Bernede – Weah, Postolachi (Fressange 53e), Jesé (Postolachi 66e).

FCCO, 1ère à la 55e minute : Pontdemé – Soubervie, Jaques (cap), Fofana, Crillon – Hilaire, Padovani, Eickmayer – L. Doucouré, Etshimi, Koné.

FCCO, 56e à la 80e minute : Pontdemé (Bina 72e) – B. Doucouré, Akueson, Dequaire, Delos – Flochon, Héloïse, G. Doucouré – Popelard (Laplace 76e), Dadoune, Correa.

Gianluigi Buffon se souviendra de son premier match avec le Paris-SG !!!! Il n’a pas eu un arrêt à faire mais il a encaissé deux buts : un penalty dès la 5e minute, qu’il provoqua lui-même (faute sur Dramane Koné), transformé par Anthony Soubervie, puis un tir imparable en pleine lucarne de Lassana Doucouré alerté par Joachim Eickmayer (36e). Au camp Oooredoo, le terrain d’entraînement du club parisien, le FCCO menait alors 2-0, on se frottait les yeux, et cela fit même 3-0 à la 47e minute, après le remplacement de Buffon par Rémy Deschamps, sur un lob splendide de Patrick Etshimi, l’une de nos dernières recrues !!!

Dans un match disputé à huis clos, en deux mi-temps de 40 minutes, à la demande de Thomas Tuchel, le nouvel entraîneur du PSG, notre équipe laissa entrevoir bien des promesses, même si une victoire en amical n’apporte aucun point. Bien sûr, le PSG s’alignait sans ses mondialistes, mais avec quelques stars (Gianluigi Buffon, Adrien Rabiot, Jesé), son international américain Timothy Weah, plus des jeunes tous sous contrat professionnel, cadres de la réserve en N2.

En quatre minutes, le PSG revint à 3-2 mais, comme Patrick Etshimi, Ottman Dadoune allait ouvrir son compteur au FCCO d’un but magnifique. Servi par Joris Correa, il résista à trois défenseurs avant d’adresser à son tour un tir dans la lucarne (4-2, 78e). Ravi d’avoir pu échanger – en italien bien sûr !!! -avec l’une de ses idoles, Gianluigi Buffon, Bruno Luzi tirait évidemment un bilan très positif de ce dimanche : « D’abord, tous nos attaquants ont marqué, ou provoqué un pénalty (Koné) ou fait des passes décisives (Correa), et c’est parfait pour leur confiance. Nous avons alterné le très bon, le bon et le moins bon, c’est normal, mais c’est un succès de prestige que l’on savoure à sa juste valeur. »

D’autant que cette rencontre fut le jour et la nuit avec celle contre Drancy (2-1) deux jours plus tôt, dans l’esprit et dans la manière employée par l’adversaire, car même avec ses jeunes, le PSG ne cessa jamais de pratiquer un jeu au sol de grande qualité technique. Comme prévu, le coach fit deux équipes, la première pour 55 minutes, l’autre pour 25 minutes, avec les débuts de Sébastien Flochon…

Le FCCO remercie le Paris-SG qui nous a réservé un accueil de très grande classe, à l’image de Thomas Tuchel, qui prit le soin de saluer chaleureusement Bruno Luzi avant et après le match et de serrer la main de tous les joueurs camblysiens à la fin de la partie… Bref, un sacré beau dimanche … à confirmer évidemment !

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.