FC CHAMBLY OISE

Site Officiel

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

News
UN MENTAL A TOUTE EPREUVE !! 
< | >

UN MENTAL A TOUTE EPREUVE !! 

Publié le 07 mars 2020 par

UN MENTAL A TOUTE EPREUVE !! 

 

FC CHAMBLY OISE-LE MANS FC 2-2 (mi-temps 0-1)

Buts pour Chambly : L. Doucouré (67e) et Jaques (76e sur penalty). Buts pour Le Mans : Moussiti Oko (44e) et Créhin (48e sur penalty).

Expulsions : Gonzalez (Chambly) à la 38eminute, Ebosse (Le Mans) à la 69e minute.

 

FCCO (3-5-2) : Pontdemé – Gonzalez, Jaques (cap), Dequaire – Soubervie, Derrien, Flochon, Beaulieu (Guezoui 46e), Crillon (El Hriti 61e) – L. Doucouré, Correa. Non entrés en jeu : Pinoteau, Padovani, M. Martin, David, Badu.

 

Comme après chaque match, Bruno Luzi a rassemblé ses joueurs au centre du terrain et ses louanges sortaient du coeur. « Ce que vous aviez fait il y a une semaine chez le leader (Lorient), c’était fort, mais, ce soir, pour moi, c’est encore mieux. Vous êtes des « couillus », une vraie équipe de bonshommes. Bravo à tous » lâcha le coach, aux anges…

Mené 0-2 à la 48e minute et réduit à dix (double carton jaune pour Oumar Gonzalez synonymes de carton rouge), le FC Chambly-Oise a affiché un mental à toute épreuve pour revenir au score en passant même très près de la victoire sur une dernière occasion de Mehdy Guezoui à la 90eminute, alors que Le Mans avait aussi perdu un joueur expulsé (la latéral gauche Enzo Ebosse), également pour deux jaunes. Un penalty et une expulsion de chaque côté, des renversements de situations, des occasions à la pelle, ce match a été spectaculaire, et il n’y a manqué qu’une chose : un public. Malgré le huis clos, les deux équipes ont mis de l’intensité et de la qualité. Chambly eut les premières occasions, notamment par Joris Correa qui obligea le gardien sarthois Pierre Patron à une parade décisive, sur un superbe renversement de jeu d’Anthony Soubervie (28e). 

Mais Le Mans allait frapper deux fois, juste avant la mi-temps et juste après. De quoi abattre n’importe quelle équipe. Pas celle de Chambly. En infériorité numérique, Bruno Luzi troqua son 3-5-2 pour un 4-4-1, en faisant rentrer Mehdy Guezoui, rapidement très précieux, et en faisant reculer Lassana Doucouré en milieu droit. C’est pourtant en position d’avant-centre que « Lass » redonna vie au FCCO en exploitant un très bon ballon de Maxence Derrien, et Chambly ne mit que neuf minutes pour égaliser, sur un penalty de Thibault Jaques, lequel devenait du coup co-meilleur buteur camblysien (5 buts) avec Florian David.

Simon Pontdemé évita certes un douloureux KO, mais c’est quand même Chambly qui passa le plus près du 3-2 en fin de match en poussant fort dans son camp une formation mancelle devenue très fébrile. « On a très bien fini et on aurait pu prendre encore plus de risques pour gagner le match, mais on se serait exposé aussi à la vitesse des attaquants du Mans et à un contre assassin. J’ai demandé aux gars de garder la tête froide, de ne pas faire n’importe quoi, car ce point était déjà une victoire » expliquait Thibault Jaques, capitaine et leader d’une équipe qui nous épate chaque week-end davantage au point de se hisser dans la première partie du tableau !!!

Ce point est en effet une très bonne affaire : il permet au FCCO de prendre la dixième place (à égalité de points avec Grenoble 9e) et de garder le barragiste (Niort) et le premier relégable (Le Mans) à neuf longueurs. On comprend donc pourquoi il n’y avait que de larges sourires dans le vestiaire camblysien après la partie…

Commentaires

Jacques  LECLERCQ

Jacques LECLERCQ le 07 mars 2020 à 11:36

MERCI à VOUS.
Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.