Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
UN NUL VRAIMENT PAS NUL
< | >

UN NUL VRAIMENT PAS NUL

Publié le 20 octobre 2018 par

FC CHAMBLY OISE-LYON DUCHERE AS 1-1 (mi-temps 1-0)
But pour Chambly : Correa (20e).
But pour La Duchère : Rivas (62e).
FCCO : Pontdemé – Fofana, Jaques (cap), Dequaire – Soubervie, Flochon (Etshimi 46e), Beaulieu, Eickmayer, L. Doucouré – Correa (Padovani 90e), Heinry (Dadoune 90e+1)..

Cela n’est pas très habituel, mais, cette fois, les deux entraîneurs, Bruno Luzi et Karim Mokeddem disaient exactement la même chose au coup de sifflet final : « C’est un nul logique après un très bon match que les deux équipes ont cherché à gagner ». En tous les cas, Lyon Duchère a fait forte impression au Stade des Marais. La meilleure équipe jouée cette saison par le FCCO ? C’était l’avis du président Fulvio Luzi et d’une majorité de joueurs du FCCO. Bruno Luzi nuançait légèrement : « On ne peut pas comparer vraiment avec Laval, le leader, qui a d’autres qualités, mais avec son 3-3-4 très offensif, La Duchère est une équipe qui prend tous les risques mais qui surtout se permet de défendre derrière à trois contre trois sans couverture tellement ils sont costauds physiquement. Aujourd’hui, je me satisfait de ce nul contre cette très bonne équipe, c’est un bon point, même si, avec un maximum de réussite, on aurait très bien pu mener 2-0 et le match aurait été alors plié… »

Après l’ouverture de Joris Correa - désormais deuxième buteur du championnat avec 5 buts – sur une magnifique ouverture de Guillaume Heinry (1-0, 20e), Patrick Etshimi, entré en jeu à la pause, écrasa en effet sa frappe du droit sur le poteau droit de Maxime Hautbois (60e). Un poteau rentrant, mais le ballon roula devant la ligne sans la franchir… Deux minutes plus tard, La Duchère égalisait par l’inévitable Jonathan Rivas, le leader du classement des buteurs (6 buts), qui transformait une spectaculaire accélération côté droit de Ronny Labonne (1-1, 62e)… Le même Rivas avait auparavant envoyé un missile sur la transversale camblysienne (38e) et il obligea ensuite Simon Pontdemé à se détendre pour détourner le ballon … sur son poteau gauche (69e)… Et le suspense fut total jusqu’à la dernière seconde de ce match qui avait attiré 1082 spectateurs, deuxième affluence de la saison…

Certes, voilà le FCCO tombé de la 4e à la 6e place, mais à deux points seulement du deuxième Rodez, et après avoir joué désormais les six autres équipes les mieux classées du championnat. Avant le déplacement à Cholet (le jeudi 1er novembre à 20h30 devant les caméras de Sport+), place maintenant au 6e tour de la Coupe de France avec un déplacement à Maubeuge (N3), officiellement fixé au samedi 27 octobre à 18h.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.