Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
UNE EQUIPE QUI FAIT PLAISIR
< | >

UNE EQUIPE QUI FAIT PLAISIR

Publié le 15 septembre 2018 par

FC CHAMBLY OISE-US BOULOGNE COTE D’OPALE 2-0 (mi-temps 1-0)
Buts pour Chambly : Heinry (42e) et Correa (50e).
FCCO (3-5-2) : Pontdemé – Fofana, Jaques (cap), Padovani – Soubervie, Eickmayer, Heinry, Flochon (Beaulieu 89e), Crillon – Etshimi (Dadoune 79e), Correa (L. Doucouré 89e). Non entrés en jeu : Pinoteau, G. Doucouré.

Pour faire un bon match, il faut être deux et c’était le cas ce vendredi au Stade des Marais où l’Union Sportive de Boulogne Côte d’Opale, leader au coup d’envoi, a parfaitement justifié son rang. « La meilleure équipe qu’on ait joué depuis le début de la saison » estimait le président Fulvio Luzi. « On a battu une bonne équipe, mais sans non plus être exagérément mis en danger car Simon (Pontdemé) n’a pas eu d’arrêt particulièrement difficile à faire », nuançait son frère et coach Brunoi. En tous les cas, la malédiction a été balayée et le FCCO a enfin battu Boulogne pour la première fois, à sa neuvième tentative !!! Mais notre équipe est surtout restée sur la lignée de sa victoire à Quevilly Rouen Métropole (1-0), avec un souci de faire vivre le ballon et de jouer. Et cette fois elle a su tuer le match !!! Un but juste avant la mi-temps, signé Guillaume Heinry, après un corner d’Anthony Soubervie et une première tentative repoussée de Romain Padovani (1-0, 42e), et un second juste après, un petit bijou d’ailleurs, signé Joris Correa après une remise du talon de Guillaume Heinry, passeur après avoir été buteur (2-0, 50e).

Au terme d’un mouvement collectif de grande qualité, Joris Correa, en feu, aurait déjà pu ouvrir le score à la 23e minute mais il s’était alors heurté à Rifi Mandanda, le gardien boulonnais, frère de l’international de l’OM, auteur d’un arrêt remarquable. Avec seulement quatre joueurs de la saison dernière dans le onze de départ (Pontdemé, Soubervie, Jaques et Padovani), l’équipe monte en puissance, trouve ses marques, et les 1161 spectateurs sont repartis avec le sourire, car c’est bien un autre Chambly qu’ils sont en train de découvrir cette saison…

Le sage Bruno Luzi va passer une bonne nuit mais, dès le coup de sifflet final, il a mis en garde ses joueurs contre un excès d’euphorie. « On a des joueurs de ballon, qui se trouvent bien, qui font de belles choses ensemble, dit-il. On a un bon groupe, une équipe bien équilibrée. Mais rien n’est fait, on ne va pas s’enflammer. Dans ce championnat on saute d’un match difficile à un autre match difficile. Samedi prochain (15h), on va rencontrer un relégué de Ligue 2, Bourg-en-Bresse, qui ne fait pas le début de saison espéré, mais qui sera d’autant plus dangereux car il aura beaucoup de choses à prouver devant son public. On ne doit surtout pas dévier de notre ligne de conduite et de ce qui fait notre réussite actuellement. Je pense même qu’on doit faire encore mieux que ce que l’on a fait ce soir. »

En attendant, Chambly est l’un des trois invaincus du championnat (avec Le Mans et Tours), et nous voilà à la 5e place, à un seul point du deuxième (Le Mans), avec un match en moins que nos concurrents, avec la deuxième défense du groupe, et après avoir déjà joué contre quatre des sept premiers (Le Mans, Boulogne, Tours et Rodez). Bref le ciel est bleu, bleu ciel comme le maillot avec lequel on vient d’enchaîner une troisième victoire d’affilée…

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.