Football Club CHAMBLY OISE

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2017-2018
News
UNE PREMIERE MI-TEMPS FATALE

UNE PREMIERE MI-TEMPS FATALE

Publié le 17 février 2018 par

US BOULOGNE COTE D’OPALE-FC CHAMBLY OISE 2-1 (mi-temps 2-0)
Buts pour Boulogne : Goujon (27e) et Lina (45e).
But pour Chambly : Héloïse (57e).
FCCO : Pontdemé – Seck (Burel 78e), Durimel (Rocher 28e), Padovani – Soubervie, N’Tim, Loriot (Mafouta 46e), Héloïse, Gasser – Keyta, Montiel. Non entrés en jeu : Atrous, Henry.

Avec, au coup d’envoi, seulement cinq titulaires du 1/8e de finale de Coupe de France contre Granville (Anthony Soubervie, Romain Padovani, Jordan Gasser, Laurent Héloïse, Romain Montiel), le FC Chambly Oise s’est montré trop timide et fébrile lors d’une première mi-temps qui allait lui être fatale dans ce match des mal classés. Pourtant, Hamidou Keyta offrait à Guillaume Loriot la première grosse occasion du match, mais, sur le contre, Loïc Goujon ne laissait aucune chance à Simon Pontdemé (1-0, 27e). Pire, l’USBCO se détachait dans les dernières secondes de la première mi-temps sur un corner repris de la tête par Meddy Lina (2-0, 45e).

C’est sur un but identique (corner d’Anthony Soubervie, tête de Laurent Héloïse) que le FCCO revenait dans le match (57e), sans pouvoir ensuite vraiment déstabiliser la défense boulonnaise, malgré un changement tactique (4-3-3 puis 4-4-2). Au contraire, un miracle signé Simon Pontdemé empêchait Youssouf Niakaté d’ajouter un troisième but pour Boulogne (78e).

La Coupe de France pompe des forces, et voilà Chambly retombé dans la zone rouge. Dans ces conditions, le match de vendredi prochain contre Dunkerque au stade des Marais prend une importance capitale.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.