FC CHAMBLY OISE

Site Officiel

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

Historique

Historique

Le FC Chambly, qui représente une ville de 10 000 habitants, est fondé en 1989 par la famille Luzi, Walter, le père, et ses deux fils, Bruno et Fulvio. Une bande de copains se joint à eux et le club prend possession du Stade des Marais, dans le quartier du Mesnil Saint Martin, sans douches ni tribunes. Il s’engage en 5e division du District de l’Oise, le 14e échelon du football français. En 2001, il se retrouve en 1ère division de District, après cinq montées. Jusque là entraîneur joueur, Fulvio Luzi prend la présidence et remplace donc son père.

Meilleur buteur de l’histoire du club, Bruno devient entraîneur. Il ne lui faudra que dix huit ans pour faire grimper sept étages supplémentaires au FC Chambly, devenu FC Chambly-Thelle puis FC Chambly Oise en 2017. 

En 2002, le club accède au championnat régional de Picardie, Interdistricts (R3), puis en Promotion d’Honneur (R2) en 2005, et en Division d’Honneur (R1) en 2008. Rien n’arrête pourtant l’ascension camblysienne. Chambly ne passe que deux saisons en DH et monte donc au niveau National (CFA2, N3) en 2012. Il n’y reste que deux saisons également, comme ensuite en CFA (N2).

Le FC Chambly rate de peu l’accession en National en 2012-2013, terminant juste derrière Dunkerque, mais avec la meilleure défense de France à ce niveau (seulement 14 buts encaissés). L’année suivante est la bonne, et c’est aux dépens du voisin, l’AS Beauvais-Oise, que Chambly prend place au troisième échelon du football français où il va passer cinq saisons avant de décrocher son billet pour le monde pro, après une victoire à Concarneau (3-0), le 19 avril 2019, un succès qui lui garantit sa place en Dominos’Ligue 2, donc parmi les 40 meilleurs clubs français. Une ascension UNIQUE dans toute l’histoire du football hexagonal…

Le FCCO était déjà passé tout près du Graal en 2017, battu seulement à la différence de buts par le Paris FC, troisième, barragiste et promu. 

Notre club s’est aussi fait connaître par la magie de la Coupe de France. En 2012, il est en CFA2 et atteint pour la première fois les 1/32e de finale contre l’AJ Auxerre, alors en Ligue 1, et n’est éliminé que sur un penalty à la 118E minute, au stade de la Licorne à Amiens.

Son plus grand exploit reste la victoire sur le Stade de Reims (Ligue 1), sur le score sans appel de 4-1, le 2 janvier 2016, en 1/32e de finale, devant 2500 spectateurs, record du stade des Marais. En 1/16e, notre club est éliminé (0-2) par l’Olympique Lyonnais, à Beauvais. Retour en 1/16e de finale dès l’année suivante pour ce qui est le plus grand match de l’histoire du club. Toujours à Beauvais, le FCCO affronte l’AS Monaco de Kylian Mbappé, qui sera dans la foulée championne de France et demi-finaliste de la Ligue des Champions. Chambly est mené 0-3 à vingt minutes de la fin, mais, dans un final de folie, égalise à 3-3 et ne lâche que dans la prolongation (5-4)…

Le plus beau est à venir. En 2018, le FCCO élimine la Berrichonne de Châteauroux (Ligue 2) au stade Gaston Petit (1-1, 4 tirs au but à 3), en 1/16, puis Granville (N2, 1-0) en 1/8 , puis le Racing Club de Strasbourg (Ligue 1) en quart de finale (1-0, but de Lassana Doucouré). Une soirée qui marque aussi malheureusement un tournant tragique dans l’histoire du club puisque, pendant le match, Walter Luzi, co-fondateur du club, décède à l’hôpital de Beaumont-sur-Oise.

En demi-finale, le FCCO rencontre le Vendée Herbiers Football, un de ses rivaux en National, mais s’incline 2-0 dans un stade de la Beaujoire à guichets fermés (38 000 spectateurs).  

Désormais, l'histoire continue...