FC CHAMBLY OISE

Site Officiel

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2018-2019
News
LEADERS !!!!

LEADERS !!!!

Publié le 06 janvier 2019 par

FC CHAMBLY OISE-US AVRANCHES PONT SAINT MICHEL 2-1 (mi-temps 1-1)
Buts pour Chambly : Dadoune (6e) et Jaques (68e).
But pour Avranches : Maziz (29e).

FCCO : Pontdemé – Padovani, Jaques (cap), Dequaire – L. Doucouré (Popelard 87e), Flochon, Beaulieu, Eickmayer, Crillon – Correa, Dadoune. Non entrés en jeu : Pinoteau, Fofana, Hilaire, Geran.

Ce ne sont pas forcément les meilleures performances qui débouchent sur les meilleures affaires et les plus belles émotions. Le FC Chambly-Oise s’est ainsi emparé du fauteuil de leader de National après un match très compliqué où il fut mis en difficulté, surtout en première mi-temps, par une équipe d’Avranches très joueuse. Ces trois points ramènent en effet notre équipe à la hauteur du Mans, avec 32 points. A égalité sur la rencontre directe (2-2 lors de la première journée), premier critère pour départager, à égalité à la différence de buts (+9), deuxième critère, le FCCO prend la tête grâce à sa meilleure attaque (23 buts contre 19 aux Manceaux), troisième critère…

Et, bien sûr, Chambly a disputé un match de moins que Le Mans (16 contre 17), mais le même nombre que Rodez, troisième à un point…

Tout s’était parfaitement engagé avec un très joli but d’Ottman Dadoune qui trouva la lucarne opposée de son pied gauche dans un angle fermé (1-0, 6e), mais le FCCO recula alors beaucoup trop et fut souvent privé de ballon par Avranches qui égalisa logiquement d’un superbe coup franc de Youssef Maziz, 20 ans, prêté par le FC Metz (1-1, 29e). « Leur 3-4-3 nous a beaucoup gêné en première mi-temps, mais ion a au moins réussi à échapper au 2-1 en leur faveur et à rester en vie, expliquait Bruno Luzi. La deuxième mi-temps a été plus aboutie quand on est passé en 4-4-2. On les a pris plus haut, mais Avranches est une équipe dure à battre, on le savait, et je ne ferai donc pas la fine bouche… Tout ne fut pas parfait mais on a encore vu que j’ai une équipe de bonhommes… »

Comme un symbole, c’est le capitaine Thibault Jaques qui a placé son équipe au sommet, d’une splendide tête décroisée, sur un corner tiré par Joris Correa (2-1, 68e). son premier but depuis deux ans et un mémorable succès dans le temps additionnel sur Marseille Consolat (2-1) !

Bruno Luzi traitait avec humour cette première place : « On a 32 points, et le maintien se rapproche, souriait-il. On a connu la course derrière la saison dernière, et je préfère quand même la course devant… Au tour de Pau vendredi toujours chez nous. On dit qu’il est très dur de gagner deux matches de suite à la maison, mais on va quand même s’employer à le faire….

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.