FC CHAMBLY OISE

Site Officiel

Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité Publicité

2019-2020
News
LES MEMES CONTRE AJACCIO !
< | >

LES MEMES CONTRE AJACCIO !

Publié le 28 novembre 2019 par

  LES MEMES CONTRE AJACCIO !

On ne change pas un groupe qui gagne… Bruno Luzi ne parle pas d’équipe mais de groupe, et il reconduira donc contre l’AC Ajaccio (vendredi 20h, au Stade Pierre Brisson de Beauvais) celui de 18 qui a ramené une superbe victoire de Troyes vendredi dernier (4-0). « D’autres joueurs sont bien sûr en mesure d’intégrer ce groupe, mais, pour l’heure, il me semblait inconcevable de ne pas renouveler ma confiance  à ceux qui nous ont fait tellement plaisir à Troyes, explique le coach. Car c’est un groupe qui a gagné là-bas, certains ont joué tout le match, d’autres cinq minutes ou un quart d’heure, d’autres sont restés sur le banc, mais, au coup de sifflet final, tous ont explosé de la même joie… C’est avec cet état d’esprit qu’on doit se battre pour décrocher le maintien. Et, en plus, on a trois matches à gérer en une semaine (Ajaccio, puis Lens au Stade Bollaert-Delelis mardi (21h) et enfin à Annecy en Coupe de France le samedi 7 à 14h), et on aura besoin de tout le monde. »

Bruno Luzi parle de « match référence », à propos du succès au Stade de l’Aube. « Il faut essayer de reproduire ce qu’on a fait là-bas, pour enchaîner une troisième victoire (avec celle en Coupe de France à Beauvais). Je vois plus d’apaisement, plus de confiance, plus de sourires. Le moral, le mental sont des choses très importantes dans le foot… »

Mais, après Troyes (4e), le FCCO attaque un nouveau sommet, l’AC Ajaccio, troisième du championnat. « Une belle équipe, qui mérite son classement, qui reste sur neuf matches sans défaite et qui, selon moi, restera dans le haut du tableau jusqu’au bout » dit Bruno Luzi.

Au Stade Pierre Brisson, notre équipe reste en revanche  sur six matches sans victoire en Domino’s Ligue 2 (trois nuls, trois défaites). Et si deux séries s’arrêtaient vendredi soir ?

 

ABSENTS : Santelli (genou), L. Doucouré (pied), Heinry (rééducation), Edjouma et Crillon (suspendus), Le Roy, Delos, Héloïse, Géran, Latour, Tallo, Mamilonne, Pinteaux (choix).

LE GROUPE : Pontdemé, Pinoteau, Soubervie, Padovani, Gonzalez, Fofana, Jaques, Dequaire, El Hriti, Derrien, Flochon, Eickmayer, Beaulieu, M. Martin, Fleurier, Popelard, David, Guezoui.

Commentaires

Jacques  LECLERCQ

Jacques LECLERCQ le 28 novembre 2019 à 16:12

EXCELLENT
Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.